Coopération: la BAD et le gouvernement guinéen signent deux accords pour le développement local

0 32

Ce vendredi, 08 novembre, le groupe de la Banque Africaine du Développement (BAD) a signé   avec le gouvernement guinéen à travers le ministère du plan et du développement, deux protocoles d’accords sur un financement du Font d’Investissement Social de relance  poste Ebola (PERSIF), et du programme de développement des zones spéciales de transformation agro-industrielle de Boké  et de Kankan (PDZSTA-BK).

Dans son discours de circonstance, le représentant du groupe Banque Africaine du Développement (BAD),  M. Léandre Bassole  a indiqué  que cet appui s’inscrit en droite ligne avec la vision du chef de l’Etat, le prof Alpha Condé.

‘’Ces deux accords avec le gouvernement guinéen portent  non seulement  sur deux projets du président de la République le prof  Alpha Condé,  mais aussi pour la BAD. Le premier projet porte  sur les zones de transformation agro-industrielle qui s’inscrit en droite ligne avec la vision du chef de l’Etat de faire l’agriculture un moyen  de développement de la Guinée. Et, c’est n’est que le début de la construction dudit agricole d’une valeur environ 780millons de dollars. Cette première phase porte  sur les zones spéciales de Boké et de Kankan afin de  créer les conditions favorables à l’émergence d’un secteur privé dynamique dans le secteur agricole. En plus, c’est de faire en sorte que le secteur agricole guinéen soit un vrai secteur agricole de business de tel sorte   que  la population guinéenne  se nourrisse à travers le secteur’’ a-t-il indiqué

Présente à cette cérémonie, la ministre du plan et du développement, Madame Kany Diallo a d’abord félicité le groupe de la BAD au nom du gouvernement guinéen  pour la qualité de la collaboration, avant d’expliquer l’intérêt de ce financement.

«  La BAD octroie à la République de Guinée un don de 14millions de dollars des Etats Unis, soit environ 127milliards de FNG  pour réaliser le projet du Font d’Investissement Social de relance poste-Ebola (PERSI. Il  s’agit d’un projet à vocation sous régional qui va continuer  jusqu’en 2022. Et qui vise à améliorer la résilience des communautés touchées par l’épidémie d’Ebola en Guinée et en Sierra Leone, deux pays de l’Union du Fleuve Mano (UFM). Le 2ème accord de financement porte sur le programme de développement des zones spéciales de transformation agro-industrielle de Boké et de Kankan (PDZSTA-BK). Le coût total de ce projet est  de 16, 9millions de dollars des Etats-Unis, soit environ 153, 0milliars GNF. Ce  programme est financé par BAD à hauteur de 13,5 millions de dollars des Etats-Unis (dont 4,1millions sous forme de don) et par l’Etat guinéen à raison de 3,4millions de dollars des Etats-Unis’’ a-t-elle dit

Poursuivant, elle a rappelé  que « Ces deux accords contribueront à la réduction des importations des produits alimentaires et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la Guinée. A travers la création de pôles de développement agro-industriels portés par le secteur privé.

Ce programme permettra de valoriser environ110 000 hectares de terres arables dans l’ensemble de la zone d’intervention et profitera à 220 000 bénéficiaires directs et 670000 bénéficiaires indirects (dont 51%de femmes) ».

Ibrahima Camara pour avenirguinee.info

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Résoudre : *
25 − 4 =